Skip to content

Eclo lève 4,7M € pour créer une usine high-tech de substrats de champignons bio et circulaires.

Eclo lève 4,7 millions d’euros pour installer une usine high-tech de 4.200 m2 à Villers-le-Bouillet, en province de Liège, début 2023. De quoi positionner Eclo comme un acteur clé du champignon exotique en Europe et produire annuellement 7.000 tonnes de substrats de champignons à partir de résidus organiques recyclés, à l’horizon 2026. Une levée de fonds à laquelle ont participé Noshaq, Investsud Bois, GoGreen Capital et des investisseurs privés. Un soutien opérationnel sur ce financement a été fourni par Ubiz.
L'équipe de direction d'ECLO: Thibault Fastenakels (Technical Director), Sylvère Heuzé (Production Director), Quentin Declerck (Marketing Director), Hadrien Velge (CEO).
L'équipe de direction d'ECLO: Thibault Fastenakels (Technical Director), Sylvère Heuzé (Production Director), Quentin Declerck (Marketing Director), Hadrien Velge (CEO).

Eclo, une ambition bio, circulaire et locale !

Depuis 2016, Eclo travaille à la mise au point de recettes qui lui permettent de remplacer les céréales des substrats de champignons exotiques – habituellement composés d’une base de bois, de céréales, d’eau et de mycélium – par des résidus organiques de brasseries et de boulangeries industrielles. Installées dans les Caves de Cureghem, à Bruxelles, les premières installations professionnelles ont produit des résultats significatifs et encourageants, établis sur une stratégie d’approvisionnement en matières premières en circuit-court, à partir de partenariats avec des entreprises locales: la Brasserie Cantillon pour la drêche de bière, le Groupe Colruyt et Bon Pain pour le pain bio.

En 2021, ces installations à Anderlecht lui auront permis de produire 330 tonnes de substrats tout en recyclant 23 tonnes de résidus de brasserie et de pain. Une production que doit venir amplifier la clôture d’un tour de financement de série A de 4,7 millions d’euros auquel ont participé Noshaq, Investsud Bois, GoGreen Capital et des investisseurs privés en vue de l’installation d’une usine high-tech de 4.200 m2 à Villers-le-Bouillet, en province de Liège, début 2023.

L’objectif de cette levée de fonds est également de positionner Eclo comme un leader européen des substrats de champignons en Europe grâce à une production renforcée qui viendra alimenter les marchés français, hollandais, suisse et allemands, où la consommation des champignons exotiques croît d’année en année.

Ces dernières années, nous avons constaté une demande en forte croissance pour les champignons gourmets comme le shiitake et l’eryngii. Le marché manque aujourd’hui de substrats de qualité et cela crée des problèmes récurrents d’approvisionnement pour les producteurs. Avec ECLO, nous avons investi depuis plusieurs années dans la recherche pour améliorer les rendements de nos substrats. Si bien qu’aujourd’hui nous avons attiré un intérêt important de producteurs européens.

Hadrien Velge, CEO & Founder of ECLO.

Une usine high-tech en province de Liège.

À partir d’octobre 2022, l’entreprise commencera à déménager sa production de substrats hors des Caves de Cureghem pour l’installer à Villers-le-Bouillet. Le déménagement de cette partie de l’activité s’explique par un besoin important en espace de production. L’autre partie de l’activité, soit la récolte de champignons frais et la production de micropousses et d’herbes aromatiques, continuera de s’opérer à la ferme urbaine de Bruxelles.

Après une phase test, la commercialisation des substrats pourra démarrer à partir du début de l’été 2023. La première phase de production permettra de produire jusqu’à 3.600 tonnes de substrats par an en 2024. En seconde phase, ce seront près de 7.000 tonnes de substrats qui sortiront de l’usine chaque année à partir de 2026.

Noshaq se félicite de rejoindre Eclo et d’accompagner son installation à Liège, sur un site à la mesure de ses ambitions. Il s’agit d’un projet innovant et circulaire, qui valorise les résidus organiques industriels tout en créant de l’emploi localement. Autant d’objectifs au cœur de la stratégie écosystémique que développe actuellement Noshaq dans le secteur agroalimentaire.

Alain Balthazart, Investment Manager at Noshaq.

La production des substrats étant très sensible aux contaminations, l’usine sera équipée d’une ligne de production high-tech et automatisée pour les parties les plus critiques. Ceci afin d’éviter des manipulations qui pourraient augmenter le risque de contaminations des substrats. L’usine sera également alimentée en énergie par 1.500 m2 de panneaux photovoltaïques. Des infrastructures qui devraient générer la création de 20emplois supplémentaires à l’horizon 2026, en plus des 12 personnes actuellement employées pour son activité Bruxelloise.

Photo de l’usine de 4,200m2, située à Villers-le-Bouillet, en Province de Liège.
Photo de l’usine de 4,200m2, située à Villers-le-Bouillet, en Province de Liège.

Devenir un leader européen.

Les substrats de champignons exotiques sont habituellement composés d’une base de bois, de céréales, d’eau et de mycélium. Ces matières sont mélangées et placées dans des conditions propices au développement du mycélium. Après quelques mois, le mycélium colonise totalement le substrat, il est alors prêt à faire fructifier son champignon.

C’est ce substrat entièrement colonisé qui sera commercialisé au départ de l’usine, où plusieurs variétés seront produites, dont le shiitake, eryngii, nameko, maitake et pompom. L’ambition est de positionner Eclo comme un acteur majeur des substrats de champignons en Europe. En effet, ces substrats seront destinés aux producteurs de champignons des marchés belges, français, hollandais et allemands.

Substrats de shiitake prêts à la commercialisation.
Substrats de shiitake prêts à la commercialisation.

Un développement de la production in situ qui s’accompagne d’un renforcement de la capacité de recyclage de résidus organiques d’Eclo, soit 7.000 tonnes de substrats pour 700 tonnes de drêches ou résidus de pain recyclés dès 2026.

  • Drêches de bière et résidus de pain recyclés annuellement : 360 tonnes en phase 1 (2024) et 700 tonnes en phase 2 (2026).
  • Sciure de bois (résidus de scieries) recyclée annuellement : 960 tonnes en phase 1 (2024) et 1680 tonnes en phase 2 (2026).

Des prévisions pour lesquelles l’entreprise cherche à compléter son approvisionnement en drêche de bières bio et résidus de pain bio, en plus des partenaires existants et vis-à-vis desquelles l’arrivée au capital du fonds Investsud Bois permettra notamment de renforcer l’approvisionnement en sciure de bois belge. Le mycélium continuera de provenir de l’entreprise Gantoise Mycelia, partenaire historique d’Eclo.

Nous avons été séduits par la vision, le dynamisme et le professionnalisme d’une équipe de talents très complémentaires. Nous sommes ravis de participer à ce beau projet qui apporte de la valeur ajoutée à des produits connexes provenant de nos scieries wallonnes.

Gilles Koestel, Operational Manager at Investsud Bois.

À propos de Eclo

Eclo, anciennement connu sous le nom de « Le Champignon de Bruxelles », est une ferme urbaine qui produit des champignons exotiques, des micropousses et des jeunes herbes aromatiques. Fondée en 2014, elle exploite actuellement 3.000 m² des Caves de Cureghem, au centre-ville de Bruxelles. Ce qui en fait la plus grande ferme souterraine de Belgique. L’originalité ? Utiliser des résidus pour produire des champignons exotiques ! L’entreprise recycle les drêches de la Brasserie Cantillon, une production de bière biologique et les résidus de pain biologique du Groupe Colruyt et de Bon Pain. Il combine également une production de micropousses et de jeunes herbes aromatiques sur le même site avec une ferme verticale. En 2021, l’entreprise a produit environ 72 tonnes de champignons frais, 330 tonnes de substrats de champignons, 104.000 unités de micropousses et de jeunes herbes et recyclé 23 tonnes de déchets organiques. Eclo travaille avec les principaux acteurs de la distribution bio en Belgique, plus de 300 magasins bio et près de 160 restaurants locaux.

www.eclo.farm

À propo de Noshaq

Noshaq est un fonds d’investissement et un développeur de projet avec un portefeuille de 474 entreprises et 700 millions d’euros de moyens d’action. Noshaq est le partenaire financier de référence pour la création et le développement des PME de la région de Liège. Au fil des années, Noshaq a développé un panel de véhicules de financement en ligne avec les besoins et les tendances du marché et avec sa stratégie. Chaque offre de service proposée par Noshaq est toujours déterminée en fonction de la demande et des besoins du patron-investisseur. L’objectif poursuivi étant toujours d’avoir un effet de levier sur le développement de l’entreprise.

www.noshaq.be

À propos de Investsud Bois

Fonds spécifiquement réservé à la filière bois, créé, à l’initiative du Gouvernement wallon et d’Investsud, Investsud Bois a pour objectif d’apporter des moyens financiers dans des activités industrielles telles que l’exploitation forestière, le sciage, la menuiserie, le négoce, la construction bois ou la valorisation de produits connexes de l’industrie du bois. Investsud Bois a pour mission de renforcer les fonds propres et d’encourager la croissance des entreprises du secteur bois et peut également intervenir dans toute innovation technologique liée à cette filière. Depuis sa création, Investsud Bois a acquis une connaissance approfondie de la filière, ses acteurs, son modèle économique, ses évolutions et ses techniques dont elle fait profiter ses partenaires ou clients.

www.investsud.be

À propos de GoGreen Capital

GoGreen Capital est une société de capital-risque belge axée sur l’impact, investissant principalement dans des entreprises en phase de démarrage ayant un impact social et environnemental positif.

www.gogreencapital.be

Plus de nouvelles